Ce que propose Moscou pour stabiliser les cours du pétrole - Performance - Ecoaustral.com

Performance

Russie

Ce que propose Moscou pour stabiliser les cours du pétrole

26 sep 2017 | PAR Agence Ecofin
DR
Depuis mai 2014, les cours du pétrole restent bas. Cette situation exerce une forte pression sur les pays qui dépendent essentiellement des recettes pétrolières pour financer leurs économies. Depuis l’année dernière, la Russie est devenu un partenaire de premier plan de l’OPEP dans les recherches de solutions pour stabiliser le marché.


Dans le cadre d’une réunion à Vienne entre certains ministres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et d'autres extérieurs au cartel, Alexandre Novak, le ministre russe du pétrole a préconisé que non seulement l’OPEP mais d’autres producteurs de pétrole, doivent poursuivre leur action coordonnée pour tenter de rééquilibrer le marché mondial et définir une stratégie à long terme, à partir d'avril 2018. Ceci, malgré la prolongation par l’OPEP et la Russie jusqu’en mars 2018, de l’accord de réduction de l’offre de 1,8 million de barils par jour, indique Zone Bourse.

Le responsable s’est aussi félicité que les efforts fournis jusqu’ici portent, de façon progressive, leurs fruits. Notant que les stocks de pétrole de l'OCDE étaient tombés à trois milliards de barils en août, il a déclaré que les fondamentaux du marché pétrolier sont en cours de normalisation.

Il faut souligner que les cours du pétrole ont gagné plus de 15% au cours des trois derniers mois, à un peu plus de 56 dollars le baril pour le Brent de la mer du Nord, ce qui tendrait à prouver une certaine efficacité de cet accord. Le baril est néanmoins toujours deux fois moins cher qu'à son pic de mi-2014.

Par ailleurs, les stocks mondiaux baissent faiblement en raison en partie de la hausse continue des extractions des producteurs de schiste aux Etats-Unis, rapporte la même source.

Olivier de Souza (Source Ecofin)

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Russie

Ce que propose Moscou pour stabiliser les cours du pétrole

Depuis mai 2014, les cours du pétrole restent bas. Cette situation exerce une forte pression sur les pays qui dépendent essentiellement des recettes pétrolières pour financer leurs économies. Depuis l’année dernière, la Russie est devenu un partenaire de premier plan de l’OPEP dans les recherches de solutions pour stabiliser le marché. Dans le cadre d’une réunion à Vienne entre...