Craindre un effet Brextrump ? - Billet - Ecoaustral.com

Le billet

Maurice

Craindre un effet Brextrump ?

3 juin 2017 | PAR Jacques Rombi
Le 31 mai dernier la Chambre de commerce et d'industrie France Maurice organisait son premier grand dîner débat qui avait pour thème "l'effet Brextrump, déclin économique ou réelle opportunité de développement ?"
A cette occasion, le Britannique Paul Baker CEO du cabinet "International Economics Consulting Ltd", spécialiste du sujet, était invité à s'exprimer aux côtés de l'industriel mauricien Maurice Vigier de Latour.
Les inquiétudes ont fusé de toutes parts lors de ce débat : quels effets du Brexit sur Maurice ? Le Brexit doit il préfigurer ce qui va se passer avec Trump ? Les accords de libre échange ne profitent-ils pas plus aux pays développés qu'aux petits pays comme Maurice ?
Des interrogations bien légitimes de la part des invités composés d'entrepreneurs locaux et de représentants des institutions mauriciennes.
Des interrogations qui, sous l'effet d'un optimisme naturel qui anime ma plume à chaque fois que j'écris sur l'Ile Maurice, m'ont rappelé un sujet d'actualité qui peut déjà servir de scenario aux effets Brexit et Brextrump conjugués.
Il s'agit des accords de non double imposition qui viennent d'être annulés avec le géant indien en avril dernier, stoppant ainsi cette immense manne financière qui, certes ne faisait que transiter par Maurice par le biais de 10000 sociétés of shore, mais qui représentait pas moins de 630 milliards US dollars.
Partout ailleurs, ce genre de mesure aurait affolé l'économie locale et susciter des mouvements sociaux aux retombées multiples*
Pas à l'Ile Maurice pourtant où le sujet m'avait amené en 2016 à enquêter auprès des principales managements companies de la place et leurs représentations patronales.
Le résultat de mon enquête était sans appel. D'une voix commune, les leaders de ces managements companies déclaraient sur un ton optimiste : "ces années de travail avec l'Inde nous ont permis d'apprendre la finance internationale et de nous positionner sur l'échiquier mondial. A nous de trouver désormais de nouveaux horizons" (tout en regardant vers l'ouest, soit vers le continent africain).
Comment ne pas rester optimiste quand on voit l'extraordinaire perçée de l'Ile Maurice sur la scène régionale, puis internationale, ces trente dernières années ?
Brexit ? Brextrump ? Parions que le génie mauricien saura relancer la donne à son avantage : Yes, Maurice you can !


*Il suffit de regarder sur l'île de La Réunion, juste à côté, pour constater combien la fin des quotas sucriers garantis par l'Europe fait l'effet d'une bombe. Avec toutes les menaces qui vont avec, au point que le président Hollande n'a rien trouvé comme autre solution que "d'aider" en continuant à subventionner. Une bien mauvaise leçon alors que le pragmatique actuel président de Région cherche de nouveaux modes de développement locaux. Mais c'est un autre débat !
 
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Craindre un effet Brextrump ?

Le 31 mai dernier la Chambre de commerce et d'industrie France Maurice organisait son premier grand dîner débat qui avait pour thème "l'effet Brextrump, déclin économique ou réelle opportunité de développement ?" A cette occasion, le Britannique Paul Baker CEO du cabinet "International Economics Consulting Ltd", spécialiste du sujet, était invité à s'exprimer aux côtés de l'industrie...