Leader

Réunion

Dominique Sorain : un préfet engagé

26 oct 2014 | PAR La rédaction | N°290
Le nouveau préfet est diplômé de l’Institut d’études politiques de Bordeaux et licencié en droit. - Ipreunion.com

Le nouveau préfet de La Réunion, en fonction depuis le 2 septembre, s’était heurté en juin 2011, alors qu’il était préfet des Vosges, à l’ADIMAD (Association pour la défense des intérêts moraux et matériels des anciens détenus de l'Algérie française). Cette association ayant organisé un hommage au Colonel Antoine Argoud (un des anciens chefs de l’OAS) au cimetière de Darney, avec le dépôt d’une plaque sur sa tombe, plusieurs associations de gauche et pro-FLN avaient demandé l’interdiction de la manifestation. Dominique Sorain les avait écoutées, invoquant un risque de trouble à l’ordre public. Mais l’ADIMAD avait finalement obtenu gain de cause auprès du tribunal administratif de Nancy qui avait annulé la décision préfectorale. Marié et père de deux enfants, le nouveau préfet est âgé de 59 ans. Diplômé de l’Institut d’études politiques de Bordeaux et licencié en droit, il a accompli une grande partie de sa carrière dans l’administration des affaires maritimes, la direction des pêches et de l’aquaculture avant de rejoindre le corps préfectoral.
À signaler qu’il a participé en 1996 au programme « Visiteurs internationaux » (IV) des États-Unis. Lancé dans les années 40, ce dispositif permet à des personnes identifiées comme « futures élites » de mieux connaître les États-Unis en venant y rencontrer des associations, des politiques, des hauts fonctionnaires et des ministres.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Dominique Sorain : un préfet engagé

Le nouveau préfet de La Réunion, en fonction depuis le 2 septembre, s’était heurté en juin 2011, alors qu’il était préfet des Vosges, à l’ADIMAD (Association pour la défense des intérêts moraux et matériels des anciens détenus de l'Algérie française). Cette association ayant organisé un hommage au Colonel Antoine Argoud (un des anciens chefs de l’OAS) au cimetière de Darney...