Performance

Océan Indien

HDM rejoint BDO International, un leader mondial de l’audit et du conseil

7 oct 2014 | PAR Philippe Stéphant
De gauche à droite : Guy Maria, dirigeant associé du cabinet HDM ; Anders Heede, CEO de BDO EMEA ; Michel Léger, président de BDO France et Yacoob Ramtoola, managing partner de BDO Mauritius, le 18 septembre à Saint-Denis. - Philippe Stéphant
La signature du partenariat entre HDM, leader réunionnais de l’expertise-comptable, de l’audit et du conseil, et le 5ème réseau mondial, BDO, permet d’accompagner ses clients vers de nouveaux marchés.

Cabinet d’audit, de conseil, et d’expertise-comptable, BDO est classé au 5ème rang mondial et se développe en Afrique et dans l’océan Indien. Déjà fortement implanté à Maurice, où l’organisation De Chazal-Du Mée (DCDM) est devenue BDO Mauritius, BDO accroît son expertise des marchés africains depuis plusieurs décennies et se présente en partenaire des entreprises qui souhaitent saisir des opportunités d’affaires en Afrique.
«  Avec l’émergence de BDO-HDM Réunion-Mayotte, les entreprises réunionnaises se voient ainsi offrir la possibilité d’être accompagnées dans leur expansion sur la zone. Elles trouveront les passerelles nécessaires vers les nouveaux marchés émergents, commente Anders Heede, CEO de BDO EMEA (Europe-Middle East-Africa). »
Après 50 ans d’existence, BDO International, dont le siège est à Bruxelles, est présent dans 155 pays et a réalisé, en 2013, un chiffre d’affaires global de 5 milliards d’euros. « La Réunion est à un tournant de son histoire et doit trouver un nouveau modèle économique qui ne sera plus centré exclusivement sur son marché intérieur, déclare Didier de Launay, au nom des sept associés du cabinet HDM, leader de l’expertise comptable et de l’audit à La Réunion. Ce partenariat permettra d’apporter à nos clients, et futurs clients, des services élargis, de nouveaux champs de compétence, une ouverture et un accompagnement vers de nouveaux marchés. » En devenant BDO Réunion-Mayotte, le cabinet HDM apporte 40 ans d’expertise en audit, expertise-comptable, gestion de paie et conseil juridique et fiscal. Avec 117 consultants et 4 bureaux dans l’île (Sainte-Clotilde, Saint-Benoît, Le Port et Saint-Pierre), il est présent dans les secteurs de la distribution, de l’immobilier et de l’associatif et prévoit de réaliser un chiffre d’affaires supérieur à 9 millions d’euros en 2014.

Aller au contact de toutes les communautés d’affaires autour de l’océan Indien

Pour le lancement de BDO Réunion-Mayotte, le 18 septembre 2014, et la signature du partenariat BDO-HDM, qui étend aussi le champ d’action de BDO France dans l’outremer, une conférence était organisée au domaine de Montgaillard, à Saint-Denis, sur le développement économique de la zone sud de l’océan Indien. « Une réelle opportunité pour les entreprises de La Réunion, affirme Xavier Guilhou, spécialiste pluridisciplinaire de la gestion des risques et des crises au niveau international. L’océan Indien a le plus fort levier démographique et va connaître un développement considérable des classes moyennes et par conséquent une forte croissance. Il faut aller au contact de toutes les communautés d’affaires autour de l’océan Indien. C’est un investissement colossal, mais il faut le faire. Trouver des investisseurs et les intéresser, il est souvent suffisant d’être propriétaire d’une affaire à 10 ou 15 %, conseille Xavier Guilhou. » La Réunion se trouve sur les nouvelles routes stratégiques, avec 50% des flux maritimes empruntant l’océan Indien. Les infrastructures portuaires, la pêche, les filières à l’export et les standards élevés de qualité, ainsi que le tourisme et la formation, sont des domaines à privilégier. « Les raisons stratégiques qui nous ont amené à choisir BDO, explique Didier de Launay, sont la confiance d’une relation locale et la qualité d’un service international, une couverture de premier plan inédite dans la zone océan Indien, avec les deux plus importants cabinets des îles sœurs, et la possibilité d’intégrer BDO International en tant que Member firm, statut qui garantit pleinement l’indépendance de HDM. » Le groupe francophone de BDO est aujourd’hui constitué de 9 pays.
 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Océan Indien

HDM rejoint BDO International, un leader mondial de l’audit et du conseil

Cabinet d’audit, de conseil, et d’expertise-comptable, BDO est classé au 5ème rang mondial et se développe en Afrique et dans l’océan Indien. Déjà fortement implanté à Maurice, où l’organisation De Chazal-Du Mée (DCDM) est devenue BDO Mauritius, BDO accroît son expertise des marchés africains depuis plusieurs décennies et se présente en partenaire des entreprises qui souhaite...