La sophrologie : science, philosophie et art de vivre - Green - Ecoaustral.com

Green

Monde

La sophrologie : science, philosophie et art de vivre

1 mai 2016 | PAR La rédaction | N°308
Une méthode de bien-être particulièrement efficace contre le stress au travail. Stocklib/Diego Cervo
La sophrologie se définit comme une méthode psychocorporelle associant la respiration, la décontraction musculaire et la visualisation d’images positives. Un très bon outil de développement personnel.

La sophrologie s’inspire de l’hypnose et de la phénoménologie mais également de techniques orientales comme le yoga, le zen et le tummo (pratique de yoga tantrique). Après un court dialogue, la séance commence en général debout avec des exercices de relaxation dynamique. L’objectif est d’associer les mouvements à la respiration pour mieux être à l’écoute du corps et relâcher ce dernier. Par cette pratique, les personnes deviennent progressivement acteurs de leur détente. Puis, allongés ou assis, les participants se décontractent au son de la voix du sophrologue qui propose des exercices de respiration, de relâchement musculaire et de visualisation positive. Un temps d’échange conclut la séance, permettant aux personnes de verbaliser leurs ressentis.

TRÈS UTILE LORS D’UN CHANGEMENT DE VIE

La sophrologie est plus qu’une méthode de relaxation, sa pratique permet de développer la confiance et la valorisation de soi en prenant conscience de ses valeurs. Cet outil est particulièrement efficace lors d’un changement de vie ; la formulation d’un projet puis sa visualisation à l’état de détente permet d’accompagner en douceur l’évolution du sujet.
Les exercices de respiration sont vivement recommandés pour gérer les tensions. Le simple fait de respirer par le ventre enclenche un mécanisme de détente : le ventre se gonfle, le diaphragme s’ouvre et libère la zone du système nerveux. Par ailleurs, les exercices de tension-détente proposés lors d’une séance permettent de relâcher le corps et l’esprit. La pratique de la respiration et de la visualisation permet d’accompagner la douleur. L’objectif est de détourner la personne de ses sentiments négatifs (peurs, angoisses, souffrances...) en l’aidant à se concentrer sur des sensations positives. Il s’agit d’aider la personne à trouver ses propres ressources. Recommandée pour la préparation à l’accouchement, les acouphènes, la fibromyalgie, la sclérose en plaques, les cancers, les interventions chirurgicales et dentaires, la rééducation…
Concentration, capacité d’écoute, gestion des émotions, recentrage… des qualités recherchées dans le monde éducatif, sportif et professionnel, qui peuvent être renforcées par la pratique de la sophrologie. Par ailleurs, la répétition des exercices à l’état de détente favorise l’apprentissage. 

CONTRE LE TABAC ET L’ABUS D’ALCOOL

La relaxation plonge les personnes dans un état entre veille et sommeil qui permet au corps de se régénérer et au cerveau de se déconnecter de ses peurs, de ses jugements. Entrer dans un niveau de conscience différent permet de se concentrer sur un besoin spécifique et de modifier son comportement en développant l’estime de soi. Recommandée pour la reconstruction personnelle ou les nouveaux départs, l’arrêt du tabac ou de l’alcool, la lutte contre les compulsions alimentaires (boulimie)…
Les troubles du sommeil peuvent être liés à l’anxiété. Les exercices de sophrologie vont permettre de gérer les phases d’angoisse et d’apprendre à faire le vide. Le travail sur la respiration est essentiel.

D’OÙ ÇA VIENT ?

Cette méthode de bien-être a été créée en 1960 par Alfonso Caycedo, médecin neuropsychiatre d’origine espagnole. Le mot sophrologie vient du grec et se traduit comme « l’étude de l'harmonisation de la conscience » (« sos » harmonie, « phren » esprit et « logia » étude).
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Monde

La sophrologie : science, philosophie et art de vivre

La sophrologie s’inspire de l’hypnose et de la phénoménologie mais également de techniques orientales comme le yoga, le zen et le tummo (pratique de yoga tantrique). Après un court dialogue, la séance commence en général debout avec des exercices de relaxation dynamique. L’objectif est d’associer les mouvements à la respiration pour mieux être à l’écoute du corps et relâcher ...