Performance

Maurice

Le secteur des services financiers lance la Mauritius Finance

11 fév 2021 | PAR La rédaction
La Mauritius Finance (MF), qui vise à promouvoir le secteur des services financiers de Maurice, a été officiellement lancé, le 10 février 2020, à l'hôtel Le Méridien, à Pointe-aux-Piments.- GIS

Alors que Maurice vient d’essayer un énième revers pour sortir de la liste noire de l'Union européenne qui continue donc de cataloguer l'île parmi les mauvais élèves de la lutte contre le blanchiment et que des États africains dénoncent leur traités de non double imposition (DAT), les acteurs des services financiers mauriciens ont choisi de resserrer leur collaboration. Les associations GFM (Global Finance Mauritius) et ATMC (The Association of Trust and Management Companies) ont ainsi fusionné pour devenir la Mauritius Finance.
 

La Mauritius Finance désire à la fois être un partenaire des régulateurs et des autorités publiques mauriciens sur des enjeux stratégiques et techniques mais surtout défendre les intérêts du centre financier international mauricien sur la scène internationale. - GIS

Cette nouvelle entité désire à la fois être un partenaire des régulateurs et des autorités publiques mauriciens sur des enjeux stratégiques et techniques mais surtout défendre les intérêts du centre financier mauricien sur la scène internationale. 
« L’objectif est de propulser le secteur à une étape supérieure. Nous souhaitons attirer davantage d’investisseurs étrangers à Maurice », affirme Mahesh Doorgakant, le nouveau président de Mauritius Finance.

La Mauritius Finance comprend 110 membres dont des Management Companies, des banques, des cabinets comptables et d’avocats, la bourse de Maurice (Stock Exchange of Mauritius), des gestionnaires de fonds, des investisseurs institutionnels qui détiennent des permis d’opération octroyés par la Financial Services Commission (institution créée 2001 et chargée de règlementer et de superviser le secteur financier non bancaire ainsi que le Global Business). - GIS

La Mauritius Finance comprend 110 membres dont des Management Companies, des banques, des cabinets comptables et d’avocats, la bourse de Maurice (Stock Exchange of Mauritius), des gestionnaires de fonds, des investisseurs institutionnels qui détiennent des permis d’opération octroyés par la Financial Services Commission (institution créée 2001 et chargée de règlementer et de superviser le secteur financier non bancaire ainsi que le Global Business).
À noter que le centre financier mauricien séduit toujours car en 2020, la FSC a délivré 1 700 nouvelles licences, alors que Maurice était en confinement. « Cela est une indication que la confiance des entreprises et des investisseurs est toujours bien vivante », estime Mahen Seeruttun, ministre des Services financiers et de la Bonne Gouvernance invité à la cérémonie de lancement.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Le secteur des services financiers lance la Mauritius Finance

Alors que Maurice vient d’essayer un énième revers pour sortir de la liste noire de l'Union européenne qui continue donc de cataloguer l'île parmi les mauvais élèves de la lutte contre le blanchiment et que des États africains dénoncent leur traités de non double imposition (DAT), les acteurs des services financiers mauriciens ont choisi de resserrer leur collaboration. Les associations...