Performance

Afrique

L’UNESCO et la Fondation L’Oréal récompensent 20 jeunes femmes scientifiques

2 fév 2021 | PAR La rédaction
Le palmarès 2020 révèle, au travers des domaines de recherche des Jeunes Talents, plusieurs tendances de fond de la science africaine, toutes intimement liées aux défis posés au continent africain. - loreal.
Les 20 Jeunes Talents de la 11e édition du programme régional L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science en Afrique subsaharienne ont été révélées. Cette initiative conjointe crée en 2010 récompense chaque année 20 chercheuses pour l’excellence académique de leurs travaux, et les soutient au travers de dotations de 10 000 € pour les doctorantes et de 15 000 € pour les post-doctorantes, afin de leur permettre de poursuivre et consolider leurs travaux de recherche. Parmi les chercheurs au niveau mondial, on compte seulement 2,4 % de scientifiques africains, dont 31 % sont des femmes.

Issues de 16 pays, ces 15 doctorantes et 5 post-doctorantes incarnent par leurs parcours et leurs sujets de recherche, toute la diversité et le potentiel de la science africaine de demain. Pour la première fois, des Jeunes Talents originaires du Congo et du Malawi figurent dans ce palmarès.
Le Jury du Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne 2020, présidé par le Professeur Nelson Torto, Directeur Général de l’Académie africaine des Sciences, a sélectionné ces 20 Jeunes Talents parmi près de 330 candidatures. Elles viennent rejoindre la communauté des 3 400 chercheuses à travers le monde accompagnées par le programme Pour les Femmes et la Science depuis sa création en 1998.

Découvrez le palmarès du Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne 2020 :

  • Faouziath SANOUSSI, Post-doctorate, Agricultural Sciences Faculty of Agricultural Sciences, University of Abomey-Calavi (Benin)
  • LaToya SEOKE, PhD student, Biological Sciences ARC-Onderstepoort Veterinary Institute, University of Pretoria (South Africa)
  • Tsaone TAMUHLA, PhD student, Computer and Information Science Computational Biology, University of Cape Town (South Africa)
  • Agnès Antoinette NTOUMBA, PhD student, Biological Sciences Laboratory of Animal Biology and Physiology, University of Douala (Cameroon)
  • Younoussa HAIFAOU, PhD student, Medicine Laboratory of the National Blood Transfusion Center, Cheikh Anta Diop University, Dakar (Senegal)
  • Dominique Fatima VOUMBO MATOUMONA, Post-doctorate, Health Sciences
  • Nadège TATY, PhD student, Earth and Environmental Sciences Governance, Risk, Environment and Development Laboratory (GRED), University Paul Valéry Montpellier 3 (France), Research and Training Unit on the Ecology and Control of Infectious Diseases (URF-ECMI), University of Kinshasa (Democratic Republic of the Congo)
  • Martha Kidemu NEGASSA, PhD student, Earth and Environmental Sciences Haramaya Soil Laboratory, University of Haramaya (Ethiopia)
  • Esther Eyram ASARE YEBOAH, PhD student, Biological Sciences Antimicrobial Research Unit, University of KwaZulu Natal, Durban (South Africa)
  • Tsarasoa Malala ANDRIANINARIVOMANANA, PhD student, Biological Sciences Medical Entomology Unit, Institut Pasteur in Madagascar, Antananarivo (Madagascar)
  • Zara RANDRIAMANAKOTO Post-doctorate, Physics Division of Sciences, South African Astronomical Observatory (SAAO), Cape Town (South Africa)
  • Halima TWABI, PhD student, Mathematics Laboratory of Mathematics, University of Malawi (Malawi)
  • Devina LOBINE, Post-doctorate, Basic Medicine Faculty of Medicine and Health Sciences, University of Mauritius, Moka (Mauritius)
  • Adekemi ADESULU, Post-doctorate, Biological Sciences Food Science and Technology Laboratory, Bowen University, Iwo (Nigeria)
  • Ibukunoluwa Adetutu OLAJIDE, PhD student, Electrical Engineering, Information Engineering Department of Electrical and Electronics Engineering, Federal University of Technology, Akure (Nigeria)
  • Valentine DUSHIMIYIMANA, PhD student, Health Sciences Rwanda Biomedical Centre, Kigali (Rwanda), University of Cape Town (South Africa)
  • Doaa ALI, PhD student, Chemistry Laboratory of medicinal chemistry, University of Cape Town (South Africa)
  • Maha DAHAWI, PhD student, Biological Sciences Joint programme of the Faculty of Medicine, University of Khartoum (Sudan) and Brain and Spine Institute (ICM), Sorbonne University (France)
  • Neema MDUMA, PhD student, Information and Communication Sciences and Engineering CoCSE Laboratory, The Nelson Mandela African Institution of Science and Technology, Arusha (Tanzania)
  • Hannah SIMBA, PhD student, Health Sciences Division of Community Health, Stellenbosch University (South Africa)
De la médecine, à la biologie en passant par l’informatique, les thématiques de leurs travaux sont particulièrement actuelles : maladies infectieuses, lutte contre le changement climatique ou renforcement de la sécurité alimentaire. 
Le palmarès 2020 révèle, au travers des domaines de recherche des Jeunes Talents, plusieurs tendances de fond de la science africaine, toutes intimement liées aux défis posés au continent. 

Ci-dessous, en PDF, le palmarès complet du Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne 2020.
 
Le Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne 2020
Depuis la création du programme régional Pour les Femmes et la Science Afrique subsaharienne en 2010, L’Oréal et l’UNESCO ont mis en lumière 159 femmes scientifiques exceptionnelles, dont 11 Lauréates du Prix international Pour les Femmes et la Science et 134 Jeunes talents, doctorantes et post-doctorantes. Depuis 2019, l’Afrique du Sud dispose par ailleurs d’un programme spécifique, qui soutient chaque année 7 jeunes chercheuses (5 doctorantes et 2 post-doctorantes).
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Afrique

L’UNESCO et la Fondation L’Oréal récompensent 20 jeunes femmes scientifiques

Issues de 16 pays, ces 15 doctorantes et 5 post-doctorantes incarnent par leurs parcours et leurs sujets de recherche, toute la diversité et le potentiel de la science africaine de demain. Pour la première fois, des Jeunes Talents originaires du Congo et du Malawi figurent dans ce palmarès. Le Jury du Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne 2020, présidé par le Professeur Nelson Torto, Dire...