LUX* contribue à la préservation des plantes endémiques - Happy Few - Ecoaustral.com

Happy Few

Maurice

LUX* contribue à la préservation des plantes endémiques

7 juin 2017 | PAR La rédaction
Introduire des plantes endémiques dans des zones urbaines et rurales afin de croître leur nombre et ainsi les préserver. Tel est l’objectif de LUX* Resorts & Hôtels en collaboration avec la Mauritian Wildlife Foundation (MWF) en lançant officiellement « The Endemic Plants Conservation Project » le lundi 5 juin à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement.
L’initiative a été dévoilée par Vishnee Payen, Group Sustainability & CSR Manager de LUX* en présence du ‘Superintendent of Parks & Gardens’ de la municipalité de Curepipe, NavalingumThondee, des employés de LUX*, de la MWF et d’Anoushka Virahsawmy de l’ONG Gender Links.

Des 691 espèces de plantes à fleurs indigènes présentes à Maurice, 273 sont endémiques, 82 % sont considérées comme menacées et environ 150 comptent moins de cinquante plantes dans la nature. Face à cette menace, la MWF a pris les devants avec la propagation des plantes à partir des semis dans les pépinières installées sur l'île aux Aigrettes. Ainsi, la diversité génétique des plantes est préservée. Les plantes pourront par la suite être réintroduites dans leurs milieux d'origine ou dans des forêts protégées.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

LUX* contribue à la préservation des plantes endémiques

L’initiative a été dévoilée par Vishnee Payen, Group Sustainability & CSR Manager de LUX* en présence du ‘Superintendent of Parks & Gardens’ de la municipalité de Curepipe, NavalingumThondee, des employés de LUX*, de la MWF et d’Anoushka Virahsawmy de l’ONG Gender Links. Des 691 espèces de plantes à fleurs indigènes présentes à Maurice, 273 sont endémiques, 82 % s...